« Pour protéger les acheteurs lors de l’achat d’un bien ou lors de travaux de rénovation, des garanties existent. La gestion de celles-ci représente souvent un véritable casse-tête administratif et des dépenses importantes pour les promoteurs immobiliers. Ces garanties sont au nombre de trois. Ce sont la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale et la garantie décennale. Elles sont régulées par la loi et couvrent toute réception de travaux. »

La garantie de parfait achèvement

Pendant l’année qui suit la réception des travaux, vos clients bénéficient de la garantie de parfait achèvement (GPA). Celle-ci est valable pendant l’année suivant la réception des travaux. Elle impose la réparation de tout défaut et vices cachés signalés au maître de l’ouvrage, qui a réalisé les travaux, et ceci quelles que soient leur importance et leur nature. Cependant, elle ne s’applique pas aux dommages résultant de l’usage des occupants et de l’usure normale de l’ouvrage.

Cette assurance couvre notamment :

  • Les canalisations,
  • Les tuyauteries,
  • Les revêtements,
  • Les portes et les fenêtres.

Pour faire valoir leurs droits, vos clients doivent signaler ces désordres au moyen de réserves mentionnées au procès-verbal de réception, soit par notification écrite pour ceux révélés postérieurement à la réception.

Traitement papier des réserves

Le traitement de ces réserves peut-être un véritable casse-tête pour vos équipes. C’est pourquoi la solution Keyclic vient numériser ces réserves pour vous permettre une gestion simplifiée de la GPA. Plus de perte d’information ou ressaisies de ces réserves sous Excel, vous pouvez désormais tout centraliser sur une seule plateforme. Les occupants des logements signalent directement sur l’application. Vous pouvez ensuite facilement assigner la demande à vos équipes internes ou la déléguer à un prestataire en quelques clics.

Pour en savoir plus sur la gestion de la GPA avec Keyclic, cliquez ici.

Garantie biennale

La garantie biennale

Pendant les 2 ans qui suivent la réception des travaux, vos clients bénéficient de la garantie biennale. Celle-ci impose au maitre de l’ouvrage de réparer ou remplacer les éléments d’équipement qui ne fonctionnent pas correctement compte tenu d’une usure normale, et qui peuvent être enlevés sans dégrader le bâti. Cette garantie assure le bon fonctionnement de l’ouvrage, elle ne prend pas en compte les potentiels défauts d’entretien.

Elle couvre donc par exemple les interphones, ballons d’eau chaude, chaudières, climatiseurs, plafond suspendus, moquette, plomberie, etc.

La garantie décénale

Durant les 10 ans qui suivent la réception des travaux, vos clients bénéficient de la garantie décennale.
Celle-ci impose au maître d’ouvrage de réparer les dommages survenus au cours du temps qui remettent en cause la solidité de l’ouvrage ou rendent la construction impropre à sa destination. Pour faire jouer cette garantie il faut que le dommage affecte l’un des éléments constitutifs ou l’un des éléments d’équipement. Elle peut aussi entrer en jeu si l’élément endommagé fait indissociablement corps avec un élément du clos-couvert (ensemble des éléments assurant l’étanchéité à l’eau et à l’air d’un bâtiment).

Au-delà des 10 ans après la réception de votre ouvrage, vous serez déchargé des responsabilités et garanties qui pèsent sur vous à raison des désordres qui peuvent se manifester sur votre ouvrage.

Garantie décénale

Pour faciliter la gestion de ces garanties, de nombreux promoteurs immobiliers n’hésitent plus à digitaliser leurs process. De plus en plus de startups proposent des solutions plus ou moins complètes pour les accompagner dans cette numérisation. Par exemple, Altarea Cogedim, Bouygues immobilier et Edelis font confiance à Keyclic pour la gestion de leur garantie de parfait achèvement. Ces démarches prouvent que le marché de l’immobilier est en pleine mutation et qu’il s’ouvre de plus en plus à l’innovation. Le numérique joue un grand rôle dans cette mutation et bientôt l’usage du papier ne sera qu’histoire ancienne.

Découvrez les articles précédents

Pour protéger les acheteurs lors de l’achat d’un bien ou lors de travaux de rénovation, des garanties existent. La gestion de celles-ci représente souvent un véritable casse-tête administratif et des dépenses importantes pour les promoteurs immobiliers.
Ces garanties sont au nombre de trois. Ce sont la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale et la garantie décennale. Elles sont régulées par la loi et couvrent toute réception de travaux.

Traitement papier des réserves

La garantie de parfait achèvement

Pendant l’année qui suit la réception des travaux, vos clients bénéficient de la garantie de parfait achèvement (GPA). Celle-ci est valable pendant l’année suivant la réception des travaux. Elle impose la réparation de tout défaut et vices cachés signalés au maître de l’ouvrage, qui a réalisé les travaux, et ceci quelles que soient leur importance et leur nature. Cependant, elle ne s’applique pas aux dommages résultant de l’usage des occupants et de l’usure normale de l’ouvrage.

Cette assurance couvre notamment :

  • Les canalisations,
  • Les tuyauteries,
  • Les revêtements,
  • Les portes et les fenêtres.

Pour faire valoir leurs droits, vos clients doivent signaler ces désordres au moyen de réserves mentionnées au procès-verbal de réception, soit par notification écrite pour ceux révélés postérieurement à la réception.

Le traitement de ces réserves peut-être un véritable casse-tête pour vos équipes. C’est pourquoi la solution Keyclic vient numériser ces réserves pour vous permettre une gestion simplifiée de la GPA. Plus de perte d’information ou de ressaisie de ces réserves sous Excel, vous pouvez désormais tout centraliser sur une seule et même plateforme. Les occupants des logements signalent directement sur l’application et vous pouvez facilement assigner la demande à vos équipes internes ou la déléguer à un prestataire en quelques clics.

Pour en savoir plus sur la gestion de la GPA avec Keyclic, cliquez ici.

Garantie biennale

La garantie biennale

Pendant les 2 ans qui suivent la réception des travaux, vos clients bénéficient de la garantie biennale. Celle-ci impose au maitre de l’ouvrage de réparer ou remplacer les éléments d’équipement qui ne fonctionnent pas correctement compte tenu d’une usure normale, et qui peuvent être enlevés sans dégrader le bâti. Cette garantie assure le bon fonctionnement de l’ouvrage, elle ne prend pas en compte les potentiels défauts d’entretien.

Elle couvre donc par exemple les interphones, ballons d’eau chaude, chaudières, climatiseurs, plafond suspendus, moquette, plomberie, etc.

Garantie décénale

La garantie décénale

Durant les 10 ans qui suivent la réception des travaux, vos clients bénéficient de la garantie décennale.
Celle-ci impose au maître d’ouvrage de réparer les dommages survenus au cours du temps qui remettent en cause la solidité de l’ouvrage ou rendent la construction impropre à sa destination. Pour faire jouer cette garantie il faut que le dommage affecte l’un des éléments constitutifs ou l’un des éléments d’équipement. Elle peut aussi entrer en jeu si l’élément endommagé fait indissociablement corps avec un élément du clos-couvert (ensemble des éléments assurant l’étanchéité à l’eau et à l’air d’un bâtiment).

Au-delà des 10 ans après la réception de votre ouvrage, vous serez déchargé des responsabilités et garanties qui pèsent sur vous à raison des désordres qui peuvent se manifester sur votre ouvrage.

Pour faciliter la gestion de ces garanties, de nombreux promoteurs immobiliers n’hésitent plus à digitaliser leurs process. De plus en plus de startups proposent des solutions plus ou moins complètes pour les accompagner dans cette numérisation. Par exemple, Altarea Cogedim, Bouygues immobilier et Edelis font confiance à Keyclic pour la gestion de leur garantie de parfait achèvement. Ces démarches prouvent que le marché de l’immobilier est en pleine mutation et qu’il s’ouvre de plus en plus à l’innovation. Le numérique joue un grand rôle dans cette mutation et bientôt l’usage du papier ne sera qu’histoire ancienne.

Découvrez les articles précédents

Partagez